Vous êtes ici : Accueil > Les familles > Maison de Bourgogne > Philippe II de Bourg... > Rouge/blanc

Rouge/blanc

Les couleurs rouge/blanc

Périodes : 1390, 1400, 1410

Aire géographique : France

Personnages : Philippe le Hardi, Philippe II de Bourgogne

Famille : Bourgogne

Couleur : rouge/blanc

1Les couleurs rouge, blanc (v. 1383-1404†)

2Philippe le Hardi conserve longtemps le rouge et le blanc comme couleurs de livrée qui sont également ses couleurs personnelles. Entre 1386 et 1395, le duc distribue des livrées de vêtements à ces deux couleurs qui apparaissent également sur des étendards et pennonceaux commandés entre 1383 et 13861. Il semble que le duc ait conservé ces deux couleurs jusqu’à la fin de sa vie. Elles sont sans doute liées à la marguerite, devise du duc, dont les pétales sont blancs et rouges. Elles colorent la totalité de la livrée faite en 1390 pour accueillir Charles VI à Dijon et pour laquelle le compte précise qu’elle est donnée à son hôtel et à ses gens2. On retrouve ces mêmes couleurs sur la livrée faite en 1398 à l’occasion d’un séjour de Philippe le Hardi à Malines. 22 robes sont données à ses pages et 86 livrées mi-parties blanc et rouge aux officiers de l’hôtel et de l’écurie3.  

Bibliographie

Vaughan R., Philip the Bold. The formation of the Burgundian state, Londres, Woodbridge, 2002.

SCHNERB B., L'État bourguignon, Paris, Perrin, 2005.

Le temps des princes des fleurs de lis. L’art à la cour de Bourgogne, 1364-1419, Dijon, 2004

HABLOT L., « Ordres et devises des ducs de Bourgogne », Catalogue de l’exposition Le temps des princes des fleurs de lis. L’art à la cour de Bourgogne, 1364-1419, Dijon, 2004, p. 81-83.

HABLOT L., « Les signes de l’entente. Le rôle des devises et des ordres dans les relations diplomatiques entre les ducs de Bourgogne et les princes étrangers de 1380 à 1477 », Revue du Nord, n° 345-346, t. 84 avril/septembre 2002, p. 319-341.

PASTOUREAU M., « Emblèmes et symboles de la Toison d’or », L'ordre de la Toison d'or de Philippe Le Bon à Philippe Le Beau (1430-1505), idéal ou reflet d'une société ?, Bruxelles, 1996, p. 99-106.

Notes

1  Septembre 1383, commande passée à Jean de Beaumetz pour 2800 « pennonceaux vermeils semés de houppes blanches encouhées d’or » pour les gens d’armes de la compagnie du duc, août 1386, commandes de Philippe le Hardi pour le passage d’Angleterre, « pour la mer », le duc commande 4 grands étendard « au chef de ses armes, le reste semé de sa devise », 6 bannières à ses armes, 6 pennons aux armes, 2 bannières aux armes de Flandre, 2 pennons aux armes de Flandre, « pour la terre », le duc commande 6 bannières aux armes du duc, 6 pennons aux armes, 6 étendards à sa devise, 4000 pennonceaux rouges et blancs à sa devise, 3 bannières de trompette, cités dans PROST B. et H., Inventaires mobiliers et extraits des comptes des ducs de Bourgogne de la maison de Valois (1363-1477), Paris, 1910, II, article 803 et 1401, p. 223-224. Le 12 juillet 1392, Melchior Broderlam, peintre en titre du duc, s’approvisionne d’étoffes blanches et rouges et d’or et d’argent pour les étendards, bannières et pennons. Il réalise un étendard « parti de rouge et de blanc à certaines devises » brodées, des bannières de trompettes et un millier de « pennonciaux » pour les gens d’armes du duc et un grand étendard et des bannières de batture, des lances sont peintes « à pluseurs devises », cité dans DAVID H., Philippe le Hardi, duc de Bourgogne et co-régent de France. Le train somptuaire d’un grand Valois, Dijon, 1947, p 19 et suivantes.

2  PROST, t. II, article 3450.

3  DAVID, p. 43.

Pour citer cet article

(2013). "Rouge/blanc". Devise - CESCM - Les familles | Maison de Bourgogne | Philippe II de Bourgogne.

[En ligne] Publié en ligne le 28 septembre 2013.

URL : http://base-devise.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=1472

Consulté le 23/09/2019.


Philippe II de Bourgogne - Philippe le Hardi

  • Nom : Philippe II de Bourgogne
  • Surnom : Philippe le Hardi
  • Dates : 1342 †1404
  • Fonction : comte de Touraine de 1360 à 1363, duc de Bourgogne de 1363 à 1404, comte palatin de Bourgogne et comte de Flandre de 1369 à 1404, comte de Nevers de 1369 à 1385 et de Rethel de 1369 à 1393
  • Père : Jean II le Bon, roi de France
  • Mère : Bonne de Luxembourg
  • Épouse : En 1369, Marguerite de Male (1350 †1405), veuve de Philippe de Rouvres (1346 †1361), duc de Bourgogne
  • Enfants : Jean (1371 †1419), duc de Bourgogne ; Charles (1372 †1373) ; Marguerite (1374 †1385), épouse de Guillaume IV de Bavière, comte de Hainaut ; Catherine (1378 †1425), épouse de Léopold IV, duc d’Autriche ; Bonne (1379 †1399) ; Marie (1380 †1428), épouse d’Amédée VIII, duc de Savoie ; Antoine (1384 †1415), duc de Brabant ; Philippe (1389 †1415), comte de Nevers et de Rethel ; illégitimes : de Marie d’Auberchicourt, dame du Risoir, Henri du Risoir (1360 †1409), Suzanne de Brabant, épouse de Jacques Wytvliet.  
  • Armoirie : A partir de 1363 : écartelé au 1 et 4 de France (d’azur semé de fleurs de lis d’or) à la bordure componée d’argent et de gueules, au 2 et 3 de Bourgogne (bandé d’or et d’azur à la bordure de gueules) ; supports : deux lions ou deux anges ; cimier : la fleur de lis carrée d’or
  • Ordre : Fondateur de l’ordre de l’Arbre d’or, membre de l’ordre de la Cosse de genêt


Contacts

Université de Poitiers
15, rue de l'Hôtel Dieu
86034 POITIERS Cedex - France

Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
webmaster@univ-poitiers.fr

Abonnez-vous

Recevez en temps réel les dernières mises à jour de notre site en vous abonnant à un ou à plusieurs de nos flux RSS :

Informations légales

ISSN électronique :

Dernière mise à jour : 15 janvier 2018

Crédits & Mentions légales

Edité avec Lodel.

Administration du site (accès réservé)