Vous êtes ici : Accueil > Les familles > Maison de Bourgogne > Jean Ier de Bourgogn... > ICH SWIGHE, ICH SING...

ICH SWIGHE, ICH SINGHE

Le mot ICH SWIGHE, “je me tais” ou ICH SINGHE, “je chante”

Périodes : 1400, 1410, 1420

Aire géographique : France

Personnages : Jean sans Peur, Jean Ier de Bourgogne

Famille : Bourgogne

Devise : houblon

Mot emblématique : ICH SWIGHE

1Image1

Le mot ICH SWIGHE« je me tais », ICH SINGHE « je chante » associé au houblon dans les marges du Livre des Merveilles peint pour Jean sans Peur vers 1413 Le livre des merveilles, Paris, BNF, Ms. Fr. 2810, fol. 226)

2Le mot ICH SWIGHE« je me tais », ICH SINGHE « je chante ».

3Ce mot accompagne la branche de houblon un manuscrits peint pour le duc de Bourgogne1. Selon Mme Patens, il s’agirait de la version néerlandaise du mot allemand ICH HALTZ MICH2. Certaines graphies du mot laissent supposer qu’il y a pu avoir un jeu entre la version ICH SWIGHE et ICH SINGHE = je me tais ou je chante, ce qui permettait une variation du mot au gré des circonstances politiques : l’attente avant 1405 et l’action après.

Bibliographie

SCHNERB B., Jean sans Peur, Paris, 2005.

SCHNERB B., L'État bourguignon, Paris, Perrin, 2005.

SCHNERB B., Les Armagnacs et les Bourguignons, la maudite guerre, Paris, 1988.

HABLOT L. « La devise, un signe pour les princes de la fin du Moyen Age », La création artistique en France autour de 1400, dir. E. Taburet, Paris, 2006, p. 177-192.

HABLOT L., « Ordres et devises des ducs de Bourgogne », Catalogue de l’exposition Le temps des princes des fleurs de lis. L’art à la cour de Bourgogne, 1364-1419, Dijon, 2004, p. 81-83.

HABLOT L., « Les signes de l’entente. Le rôle des devises et des ordres dans les relations diplomatiques entre les ducs de Bourgogne et les princes étrangers de 1380 à 1477 », Revue du Nord, n° 345-346, t. 84 avril/septembre 2002, p. 319-341.

PASTOUREAU M., « Emblèmes et symboles de la Toison d’or », L'ordre de la Toison d'or de Philippe Le Bon à Philippe Le Beau (1430-1505), idéal ou reflet d'une société ?, Bruxelles, 1996, p. 99-106.

KOVACS E., L’âge d’or de l’orfèvrerie parisienne au temps des princes Valois, Dijon, 2004.

SLANICKA S., Krieg der Zeichen. Die visuelle Politik Johanns ohne Furcht und der armagnakische-burgundische Bürgerkrieg, Göttingen, 2002.

AVRIL F., « Le Livre des Merveilles, manuscrit français 2810 de la bibliothèque nationale », Marco Polo, Le livre des Merveilles, AVRIL F., GOUSSET M.-T. et TESNIERE M.-H. éd., Tournai, 1999, p. 197-223.

Notes

1  Le livre des merveilles, Paris, B.N., Ms. Fr. 2810, fol. 226, vers 1410-1412.

2  VAN DEN BERGEN-PANTENSC., L’Héraldique dans les manuscrits antérieurs à 1600. Catalogue d’exposition 8 mai-15 juin 1985. Bruxelles, BR, 1985, p. 67.

Pour citer cet article

(2013). "ICH SWIGHE, ICH SINGHE". Devise - CESCM - Les familles | Maison de Bourgogne | Jean Ier de Bourgogne.

[En ligne] Publié en ligne le 30 septembre 2013.

URL : http://base-devise.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=1526

Consulté le 24/06/2019.


Jean Ier de Bourgogne - Jean sans Peur

  • Nom : Jean Ier de Bourgogne
  • Surnom : Jean sans Peur
  • Dates : 1371 †1419
  • Fonction : comte de Nevers (1384-1404), duc de Bourgogne (1404-1419), comte de Flandre, d’Artois, comte Palatin de Bourgogne (1405-1419)
  • Père : Philippe II de Bourgogne
  • Mère : Marguerite de Flandre
  • Épouse : En 1385, Marguerite de Bavière (1363 †1423), fille de d’Albert Ier, duc de Bavière-Straubing et comte de Hainaut, Hollande et Zélande
  • Enfants : Marguerite (1393 †1441), épouse de Louis de Guyenne (†1416) puis d’Arthur II de Bretagne ; Marie (1394 †1463), épouse d’Adolphe de Clèves ; Philippe (1396 †1467), duc de Bourgogne ; Catherine (1400 †1414), épouse de Louis III d’Anjou ; Jeanne (1401 †1412) ; Isabelle (1403 †1412), épouse Olivier de Blois-Châtillon, comte de Penthièvre ; Anne (1404 †1432), épouse Jean de Lancastre, duc de Bedford ; Agnès (1407-1476), épouse Charles Ier duc de Bourbon
  • Armoirie : Ecartelé au 1 et 4 de Bourgogne Valois (d’azur semé de fleurs de lis d’or à la bordure componées d’argent et de gueules) et au 2 et 3 de Bourgogne (bandé d’or et d’azur à la bordure de gueules), un écusson de Flandre (d’or au lion de sable) brochant (ap. 1405)


Contacts

Université de Poitiers
15, rue de l'Hôtel Dieu
86034 POITIERS Cedex - France

Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
webmaster@univ-poitiers.fr

Abonnez-vous

Recevez en temps réel les dernières mises à jour de notre site en vous abonnant à un ou à plusieurs de nos flux RSS :

Informations légales

ISSN électronique :

Dernière mise à jour : 15 janvier 2018

Crédits & Mentions légales

Edité avec Lodel.

Administration du site (accès réservé)