Jaune/bleu

Les couleurs jaune et bleu

Périodes : 1450, 1460, 1470, 1490, 1500, 1510

Aire géographique : France

Personnage : Antoine de Bourgogne

Famille : Bourgogne

Devise : barbacane

Couleur : Jaune/bleu

Mot emblématique : NUL NE SI FROTE

Image1

La devise du Bâtard de Bourgogne en marge de son manuscrit de Froissart (Breslau, Bd. 4, 1r.)

1Les couleurs jaune et bleu.

2Ces couleurs sont celles de son étendard figuré dans les marges du Froissart de Breslau peint pour Antoine de Bourgogne. Ce même étendard est cité dans les chroniques de Jean de Haynin1.

3Soulignons qu’Antoine de Bourgogne semble avoir parfois porté d’autres couleurs comme en témoigne le récit de son entrée dans Paris en 1461 où il accompagne le duc de Bourgogne est accompagné de son fils Antoine, suivit de vingt-cinq chevaliers et écuyers « tous d’une parure… sur leurs sallades chacun un bannerole de blanc et violet a la devise de mondit seigneur d’une N et d’une C d’or »2.

Bibliographie

GUILBAUD F., Les bâtards de Bourgogne au XVe siècle, Mémoire de master sou la direction de L. Hablot, Poitiers, 2011.

Van den Bergen-Pantens C., « Héraldique et bibliophilie : Le cas d’Antoine, grand bâtard de Bourgogne (1421-1504) », Miscellanea Martin Wittek, Louvain-Paris, 1993.

MARCHANDISSE A., « Les tribulations du Grand Bâtard Antoine de Bourgogne en Italie (1475) », Publication du Centre européen d'Études bourguignonnes (XIVe-XVIe s.), t. 49, 2009, Rencontres de Rome (25 au 27 septembre 2008) : « Bourguignons en Italie, Italiens dans les Pays bourguignons », p. 23-49 (en coll. avec C. Masson).

Notes

1  Le manuscrit des Chroniques de Froissart dit le Froissart de Breslau achevé en 1468 (Bibl de la ville de Breslau). « Celuy (l’étendard) du bastard de bourgogne estoit jaune, à une grande barbecane bleue dedens, et son mot, de lettres bleues pareillement…», JEAN de HAYNIN, Mémoires, t. I, Mons, 1862, p. 32-32..

2  DU CLERCQ J., Mémoires, REIFFENBERG F. de éd., Bruxelles, 1823, t. 3, liv. IV.

Pour citer cet article

(2013). "Jaune/bleu". Devise - CESCM - Les familles | Maison de Bourgogne | Antoine, bâtard de Bourgogne.

[En ligne] Publié en ligne le 23 octobre 2013.

URL : http://base-devise.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=1595

Consulté le 15/11/2018.


Antoine, bâtard de Bourgogne - Le grand Bâtard de Bourgogne

  • Nom : Antoine de Bourgogne
  • Surnom : Le grand bâtard de Bourgogne
  • Dates : 1421 †1504
  • Fonction : Seigneur de Beveren, comte de Grandpré (1478)Premier chambellan de Bourgogne
  • Père : Philippe le Bon
  • Mère : Jeanne de Presles (†1440)
  • Épouse : En 1459, Marie de La Vieville (†1500)
  • Enfants : Philippe (†1498) seigneur de Beveren ; Jeanne (†1511) ; Marie et deux fils naturels de Marie de Bream : Antoine, seigneur de Wakken ; Nicolas (†1520)
  • Armoirie : Entre 1446 et 1453 : d’argent à bande aux armes de Bourgogne (Ecartelé au 1 et 4 de Bourgogne Valois (d’azur semé de fleurs de lis d’or à la bordure componées d’argent et de gueules), au 2 parti de Bourgogne (bandé d’or et d’azur à la bordure de gueules) et de Brabant (de sable au lion d’or armé et lampassé de gueules), au 3 parti de Bourgogne et de Limbourg (d’argent au lion de gueules), un écusson de Flandre (d’or au lion de sable) brochant), après 1453, de Bourgogne à la cotice en barre de gueules. Cimier : un grand duc ou la fleur de lis carrée
  • Ordre : Chevalier de la Toison d’or (1456) et chevalier de l’ordre de Saint-Michel (1478 dest. 1480)


Contacts

Université de Poitiers
15, rue de l'Hôtel Dieu
86034 POITIERS Cedex - France

Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
webmaster@univ-poitiers.fr

Abonnez-vous

Recevez en temps réel les dernières mises à jour de notre site en vous abonnant à un ou à plusieurs de nos flux RSS :

Informations légales

ISSN électronique :

Dernière mise à jour : 15 janvier 2018

Crédits & Mentions légales

Edité avec Lodel.

Administration du site (accès réservé)