LYS

Les lettres L Y S

Périodes : 1480, 1490, 1500, 1510

Aire géographique : France

Personnages : Raphaël de Bourgogne, Raphaël de Mercatel

Famille : Bourgogne

Monogramme : LYS ; RM

Mot emblématiques : TEMPUS VENIET ?, FET VIVRE LONGEMENT ?

Image1

Le chiffre de Raphaël de Mercatel dans un de ses manuscrits associé à d’autres éléments emblématiques ? (Gregorius Reisch, Margerita philosophica, Gand, University Lib., Ms. 7, fol. 197v°)

1Les lettres LYS

2Les manuscrits de Raphaël de Mercatel intègrent parfois le chiffre avec les lettres LYS entrelacées1. Le sens de ce mot reste obscur. Sur un manuscrit probablement peint pour l’évêque de Rosen, le chiffre est tenu par un cygne et associé au mot FET VIVRE LONGEMENT2. Un autre manuscrit qui lui est attribué lui donne le mot TEMPUS VENIET3.

Le chiffre LYS de Raphaël de Mercatel et son monogramme RM sur son exemplaire des Métamorphoses d’Ovide (Holkham Hall, Library of the earl of Leicester, Ms. 324, fol. 13v)

Image2

Bibliographie

GUILBAUD F., Les bâtards de Bourgogne au XVe siècle, Mémoire de master sous la direction de L. Hablot, Poitiers, 2011.

DEROLEZ A., The library of Raphael de Marcatellis, abbot of St. Bavon.’s, Ghent, 1437-1508, Gand, 1979.

Notes

1  Voir par exemple le frontispice de son exemplaire des Métamorphoses d’Ovide, Holkham Hall, Library of the earl of Leicester, Ms. 324, fol. 13v. sur le sujet voir DEROLEZ A., The library of Raphael de Marcatellis, abbot of St. Bavon.’s, Ghent, 1437-1508, Gand, 1979, p. 19-20

2  Gregorius Reisch, Margerita philosophica, Gand, University Lib., Ms. 7, fol. 197v°.

3  Gand, bibl. univ., Ms. 10, fol 69v°.

Pour citer cet article

(2013). "LYS". Devise - CESCM - Les familles | Maison de Bourgogne | Raphaël, bâtard de Bourgogne.

[En ligne] Publié en ligne le 25 octobre 2013.

URL : http://base-devise.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=1635

Consulté le 15/11/2018.


Raphaël, bâtard de Bourgogne - Raphaël de Mercatel

  • Nom : Raphaël de Bourgogne
  • Surnom : Raphaël de Mercatel
  • Dates : 1463 †1508
  • Fonction : abbé de Saint-Pierre d’Aldenbourg et de Saint-Bavon de Gand (1478), évêque in partibus de Rosen (1487)
  • Père : Philippe III de Bourgogne
  • Mère : Marie de Belleval, dame de Bonvillé, épouse de Jean de Mercatel
  • Enfants : Antoine, Raphaël
  • Armoirie : De gueules au la bande crénelée d’argent (Mercatel) ; après 1478 : parti d’azur au lion d’argent couronné d’or (abbaye Saint-Bavon) et de Mercatel ; après 1487, parti de Saint-Bavon et de Mercatel au chef d’argent chargé de trois roses de gueules boutonnées d’or (évêché de Rosen). Une crosse brochante (1478), une mitre épiscopale (1487)


Contacts

Université de Poitiers
15, rue de l'Hôtel Dieu
86034 POITIERS Cedex - France

Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
webmaster@univ-poitiers.fr

Abonnez-vous

Recevez en temps réel les dernières mises à jour de notre site en vous abonnant à un ou à plusieurs de nos flux RSS :

Informations légales

ISSN électronique :

Dernière mise à jour : 15 janvier 2018

Crédits & Mentions légales

Edité avec Lodel.

Administration du site (accès réservé)