Vous êtes ici : Accueil > Les familles > Maison de Bourgogne > Charles Ier de Bourg... > blanc/bleu

blanc/bleu

Les couleurs blanc et bleu

Périodes : 1460, 1470, 1480

Aire géographique : France

Personnages : Charles Ier de Bourgogne, Charles le Téméraire

Famille : Bourgogne

Couleur : blanc/bleu

Relevé d’un pennon bourguignon aux couleurs et devises du duc et pris par les Suisses à la bataille de Grandson conservé au musée de Fribourg

1Les couleurs blanc et bleu.

2Charles le Téméraire adopta ces couleurs comme duc en 1467. Il les impose à son armée durant sa réforme militaire qui fait de lui le capitaine général de son armée. C’est en effet sous son principat que le système vexillaire se structure avec une extrême précision. Dès 1468, les comptes de l’Argentier donnent une idée de la hiérarchie de ces enseignes et de leur décor aux couleurs, au mot et aux devises du duc : gris/violet et blanc/ bleu, JE LAY EMPRINS, le fusil et la croix de Saint-André1. En 1471 et 1473, le duc promulgue une série d’ordonnances par lesquelles il réorganise son armée2, se décrétant seul capitaine de l’ensemble de ses troupes, les commandants de compagnies étant qualifiés de conductiers et changés tous les ans. L’emblématique du duc devait figurer sur toutes les enseignes dont un grand nombre nous est parvenu grâce aux prises des Suisses à Granson et Morat en 1476 et à Nancy en 1477. Le saint représenté et les couleurs utilisées distinguaient les différentes compagnies. La croix de Saint-André était faite de bâtons pour les hommes d’armes et de flèches entrecroisées pour les archers. La liste des compagnies, de leurs couleurs et de leurs saints est conservée pour l’année 1474 : « En ce temps, au siège de Neuss, le duc fit faire de grands estendarts avec l’image de saint Georges, des guidons, et des cornettes pour les différents estats de son Hostel, archers de corps et de la grande garde, et pour les vingt compagnies d’ordonnance ; le premier des estendarts de ces compagnies était un champ d’or avec l’image de saint Sébastien, le mot et la devise de Monseigneur le Duc, garni de fusils, de flambes et de la croix de sainct André. Le 2e avait l’image de sainct Adrien en champ d’azur, etc. »3.

3Le chef de compagnie reçoit un bâton de commandement au couleurs du duc, preuve qu’il ne tient sa charge que de lui. Les hommes d’armes portent une cuirasse peinte de la croix de Saint-André et une salade à plumas bleu et blanc ; les coutilliers portent des paletots mi-parti bleu et blanc décorés de la croix de Saint-André rouge surchargée de l’insigne de leur compagnie ; les archers à cheval portent le même paletot ; les simples fantassins et autres corps reçoivent un haubergeon à sautoir rouge4. Les marins des navires ducaux ne font pas exception. En 1473 les comptes mentionnent : « quarante six paletots de drap de laine bleu et blanc pour quarante six compaignons maronniers menans le brigandin et les deux barques de Mds, pour don que icellui seigneur leur en a fait pour estre vestu de la livree de ceulx de son ordonnance »5.

Bibliographie

Catalogue de l’exposition Charles le Téméraire. Fastes et déclin de la cour de Bourgogne, Berne et Bruges, 2008.

Paviot J., « Emblématique de la maison de Bourgogne sous Philippe le Bon (1419-1467) », Actes du colloque Héraldique, sigillographie et sociétés savantes, 26 et 27 octobre 2006, Bulletin de liaison des sociétés savantes, no 12, mars 2007, p. 11-13.

PASTOUREAU M., « Armoiries, devises, emblèmes. Usages et décors héraldiques à la cour de Bourgogne et dans les Pays-Bas méridionaux au XVe siècle », Miniatures flamandes, 1404-1482, Paris, 2011, p. 89-102.

PASTOUREAU M., « Emblèmes et symboles de la Toison d’or », L'ordre de la Toison d'or de Philippe Le Bon à Philippe Le Beau (1430-1505), idéal ou reflet d'une société ?, Bruxelles, 1996, p. 99-106.

SCHNERB B., L'État bourguignon, Paris, Perrin, 2005.

Paravicini W., « Ordre et règle. Charles le Téméraire en ses ordonnances de l'hôtel », dans Comptes-rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Volume 143, no 1, 1999, p. 311-359, [lire en ligne].

Notes

1  Comptes de l’Argentier, Lille, Archives municipales, B. 2068, fol. 246v° et suiv : « A Jehan Hannequart, varlet de chambre et paintre de mondit seigneur, pour pluseurs estandars, bannieres, cottes d’armes, penons, cornettes, guidons et autres parties de sondit mestier qu’il a faictes du commandement de mondit seigneur et par son ordonnance delivrees es mois d’aoust et septembre 1468, pour lui en servir en sa derreniere armee lors mise suz contre ses adversaires, ainsi et par la maniere qu’il s’ensuit. Et premiers : pour sept aulnes de fin taffetas blanc renforchié dont a esté fait ung grant estandart pour mondit seigneur, qui au pris de 24 s. l’aulne font 8 £ 8 s*. Item, pour six aulnes de semblable taffetas dont a esté fait l’estandart des archiers d’icelui seigneur, qui audit pris font 7 £ 4 s*. Item, pour deux aulnes de pareil taffetas dont a esté fait la cornette de mondit seigneur, qui audit pris font 48 s*. Item, pour trois aulnes de semblable taffetas dont l’on a fait deux cournettes, l’une pour le mareschal de l’ost et l’autre pour le fourier des logiz, 72 s*. Item, pour trois aulnes de pareil taffetas dont a esté fait le penon desdiz archiers de corps, 72 s*. [fol. 247r°]… Item, pour cinq aulnes et demie de taffetas blanc, noir et violet dont a esté fait ung estandart pour les chambellans de mondit seigneur, a queue fendue parti de violet et de noir, qui audit pris de 22 s. l’aulne font 6 £ 1 s*. Item, pour cinquante aulnes de semblable taffetas renforchié de pluseurs couleurs dont il a fait dix estandars pour les chiefz de lanches, chascune ayant l’une des queues coppees, contenant chascun estandart cinq aulnes, qui audit pris de 22 s. l’aulne font 55 £*. Item, pour 40 aulnes de pareil taffetas de pluseurs couleurs dont il a fait dix guidons d’archiers ayans la queue coppee contenant chascun quatre aulnes, qui a semblable pris font 44 £*. Item, pour six aulnes de taffetas de quatre diverses couleurs dont il a fait quatre cornettes pour les pannetiers, eschançons, escuiers trenchans et escuiers d’escuierie, qui a semblable pris font 6 £ 12 s*... Item, pour la façon du grant estandart de mondit seigneur de taffetas blanc ou a esté paint et figuré a deux endrois l’ymage de monseigneur [fol. 247v°] saint George a cheval combatant le dragon, et y a esté escript de grant lettre d’or le mot et devise de mondit seigneur et bordé de tout alentour et par tout le champ pluseurs fuzilz et flammes d’or, tout fait d’or et d’argent et de couleur a oile, pour façon et despense d’icellui, 36 £*. Item, pour la façon dudit estandart des archiers, aussi fait de blanc taffetas paint a deux endrois ledit ymaige [de] saint George avec le mot et devise de mondit seigneur comme dessus, reservé que pour congnoissance et difference y a ung grant fuzil a deux flesches mises en croix saint Andry et bordé tout autour d’or, le champ semé de fuzilz et flammes d’or, et autres flesches semees es deux queues dudit estandart, pour façon, despense et painture, 24 £*. Item, pour la cornette de mondit seigneur ou est figuré ledit ymage saint George a pié combatant le dragon et par tout le champ la devise de mondit seigneur, remply de fuzilz et de flammes d’or, pour façon et painture, 12 £*. Item, pour deux autres semblables cornettes moindres, l’une pour le mareschal de l’ost et l’autre pour le mareschal des logiz, pour façon et despense, 16 £*. Item, pour le guidon desdiz archiers ou a esté paint ledit ymaige [de] saint George a pié avec la devise de monseigneur, ung fuzil a deux flesches, semé de fuzilz et de flammes et bourdé comme dessus, pour façon et despense de painture, 12 £*…  [fol. 248r°] Item, pour façon et despense d’un estandart de blanc taffetas, l’une queue de sanguin et l’autre queue de noir taffetas pour lesdiz chambellans, paint a deux endrois, bourdé tout alentour et ou champ fait le mot de mondit seigneur, rempliz de fuzilz et flammes d’or, 12 £*. Item, pour la façon, painture et despense de dix estandars de diverses couleurs, l’une des queues coppees, pains et dorez a deux endrois de broudure tout alentour et semez comme dessus, servans pour les chiefs des lanches de mondit seigneur, qui a 12 £ piece font 120 £*. Item, pour la façon de dix guidons d’archiers, chascun ayant la queue coppee de pluseurs couleurs, bourdé et paint comme dessus et pour difference l’on a mis en chascun deux flesches a la croix saint Andry, a 8 £ piece, 80 £*. Item, pour la façon de quatre cornettes de quatre couleurs pour lesdiz pannetiers, eschançons, escuiers trenchans et escuiers d’escuierie, paintes a deux endrois a la devise de mondit seigneur et en chascune l’enseigne et congnoissance de son office, a 6 £ piece 24 £*. Item, pour vingt huit aulnes de franges de soye bleue pesans quinze onces, employees oudit grant estandart de monseigneur, a 8 s. l’once 6 £*. Item, pour dix huit aulnes de pareilles franges pesans 8 onces mises oudit estandart des archiers, 64 s*. Item, pour 13 aulnes pesans six onces dont fu frangié la cornette de mondit seigneur, 48 s*. Item, pour vingt deux aulnes pesans dix onces et demie, employees ausdictes deux cornettes des mareschaulx de l’ost et des logiz, a chascune unze aulnes, 4 £ 4 s*. Item, pour 13 aulnes de franges pesans sept onces et demie employees au guidon [fol. 248v°] desdiz archiers, 60 s*…  Item, pour vingt aulnes de franges copponnees de soye blance et bleue pesans unze onces, qui audit pris de 8 s. l’once font 4 £ 8 s*. Item, pour cent soixante aulnes de semblables franges pesans 84 onces miz et employez ausdiz dix estandars des chiefz de lance, a chascun seze aulnes, qui audit pris de 8 s. l’once font 33 £ 12 s*. Item, pour six vingtz dix aulnes d’autres franges pesans soixante six onces, de soye blance et bleue mises ausdiz dix guidons des archiers, a chascun 13 aulnes, qui a icellui pris de 8 s. l’once font 26 £ 8 s*. Item, pour 40 aulnes de sembables franges employez ausdictes quatre cornettes des pannetiers, [fol. 249r°] eschançons, escuiers trenchans et escuiers d’escuierie, a chascune cornette dix aulnes, pesans en tout 22 onces, font 8 £ 16 s*. Item, pour avoir paint de noir et de sanguin douze lances de mondit seigneur, a 8 s. piece 4 £ 16 s*. Item, pour avoir fait cinquante bannierettes de boucran paintes et armoyees des armes de mondit seigneur servans aux chariotz de ses bagues et autres, a 3 s. piece, 7 £ 10 s*. Item, pour 46 blasons de papier armoyees des armes de mondit seigneur pour servir aux logiz de son escuierie et autrement, a 18 d. piece, 69 s*… »

2  Chaque compagnie est composée de 100 hommes d’armes, servant à cheval et 100 coutilliers. Elle est divisée en escadres et chambres et doublée d’une compagnie de 300 archers à cheval, répartis en 4 escadres, flanqués de 100 couleuvriniers, 100 arbalétriers et 100 piquiers. Le chef de compagnie porte un bâton blanc et bleu – couleurs du duc - comme insigne de son grade. BRUSTEN Charles, L’armée bourguignonne de 1465 à 1468, Bruxelles, 1954. GUILLAUME H. Baron, « Histoire de l’organisation militaire des ducs de Bourgogne », dans Mémoires couronnés par l’Académie royale des Sciences, Lettres et Beaux-Arts de Belgique, t. II2, 1847-1848, annexe H, p. 191.

3  Philippe de Commines, Mémoires, Geoffroy éd., augmenté par M. l’Abbé Lenglet du Fresnoy, Paris, 1747, t. II, p. 474.

4  BEAULIEU M. et BAYLé J., Le costume en Bourgogne de Philippe le Hardi à Charles le Téméraire, Paris, 1956, p. 181-182.

5  PAVIOT J., Portugal et Bourgogne au XVe siècle, Paris, 1995, p. 527.

Pour citer cet article

(2013). "Blanc/bleu". Devise - CESCM - Les familles | Maison de Bourgogne | Charles Ier de Bourgogne.

[En ligne] Publié en ligne le 19 novembre 2013.

URL : http://base-devise.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=1691

Consulté le 18/09/2018.


Charles Ier de Bourgogne - Charles le Téméraire

  • Nom : Charles Ier de Bourgogne
  • Surnom : Charles le Téméraire
  • Dates : 1433 †1477
  • Fonction : comte de Charolais, duc de Bourgogne (1467-1477)
  • Père : Philippe III de Bourgogne, Philippe le Bon
  • Mère : Isabelle de Portugal
  • Épouse : En 1440, Catherine de France (1428 †1446), fille de Charles VII ; en 1454, Isabelle de Bourbon (1435 †1455), fille de Charles Ier, duc de Bourbon ; en 1468, Marguerite (1446 †1503), fille de Richard, duc d’York.
  • Enfants : Du second lit, Marie (1457 †1482), épouse de Maximilien de Habsbourg, archiduc d’Autriche
  • Armoirie : Ecartelé au 1 et 4 de Bourgogne Valois (d’azur semé de fleurs de lis d’or à la bordure componées d’argent et de gueules), au 2 parti de Bourgogne (bandé d’or et d’azur à la bordure de gueules) et de Brabant (de sable au lion d’or armé et lampassé de gueules), au 3 parti de Bourgogne et de Limbourg (d’argent au lion de gueules), un écusson de Flandre (d’or au lion de sable) brochant
  • Ordre : Maître de l’ordre de la Toison d’Or


Contacts

Université de Poitiers
15, rue de l'Hôtel Dieu
86034 POITIERS Cedex - France

Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
webmaster@univ-poitiers.fr

Abonnez-vous

Recevez en temps réel les dernières mises à jour de notre site en vous abonnant à un ou à plusieurs de nos flux RSS :

Informations légales

ISSN électronique :

Dernière mise à jour : 15 janvier 2018

Crédits & Mentions légales

Edité avec Lodel.

Administration du site (accès réservé)