Vous êtes ici : Accueil > Les familles > Maison de Bavière-Ha... > Albert Ier de Bavièr... > Tau de Saint-Antoine...

Tau de Saint-Antoine et sa clochette

une clochette de pèlerin suspendue à une croix de Saint-Antoine ou Tau

 Un chevalier de l’ordre de Saint-Antoine entourant Philippe le Bon et sa cour, vers 450 (La Haye, LRK, 281A)

1Une clochette de pèlerin suspendue à une croix de Saint-Antoine ou Tau.

2Cette devise est l’insigne d’un ordre patronné par Albert Ier en 13821. Les circonstances exactes de la fondation de l’ordre de Saint-Antoine, souvent confondu avec l’ordre homonyme créé en Dauphiné de Viennois, sont difficiles à saisir. D’après les différentes sources conservées, cette société chevaleresque aurait été fondée à Rhodes vers 1352 par des chevaliers errants vassaux du duc, en lien avec l’ordre des Antonins hospitaliers, sous une forme intermédiaire entre le tiers ordre et la compagnie chevaleresque. Toujours est-il qu’à partir de 1382, les comtes de Hainaut se placent comme protecteurs de l’ordre et l’utilisent à des fins curiales et politiques. Cette devise, portée sur un collier en forme de cordelière, restera celle des comtes de Hainaut jusqu’à Jacqueline de Bavière. Elle devient ensuite l’insigne d’une société de dévotion liée à l’ordre religieux de Saint-Antoine en Barbefosse.

3Le 30 octobre 1389, le pape Clément VII autorisa Gérard III d'Enghien à ériger une église dédiée à Saint Antoine le Confesseur qui devint à la fois un important lieu de pèlerinage lié au « mal des Ardents », un hôpital géré par l’ordre des Antonins et le siège de l’ordre conduit par le comte de Hainaut. Guillaume VI puis Jacqueline de Bavière succèdèrent à Albert Ier comme protecteurs de l’ordre. Deux armoriaux de l'Ordre de Saint Antoine ont été conservés (Ms Puissant n°. 11, Bibliothèque de l'Université de Mons et le Ms. Goethals n°. 707, Bibliothèque royale de Bruxelles). 

Bibliographie

CHAUSSIER C. et INNIS G. van, L’ordre des chevaliers de Saint-Antoine en Hainaut (XIVe-XVe siècles), Bruxelles, 1994.

Notes

1  Sur cet ordre, lire ENLART C., Manuel d’archéologie française, Paris, 1916, t. III, pp. 405-406 et CHAUSSIER et INNIS G. van, 1994.

Pour citer cet article

(2013). "Tau de Saint-Antoine et sa clochette". Devise - CESCM - Albert Ier de Bavière-Hainaut | Maison de Bavière-Hainaut | Les familles.

[En ligne] Publié en ligne le 24 novembre 2013.

URL : http://base-devise.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=1806

Consulté le 24/06/2019.


Albert Ier de Bavière-Hainaut - Albert Ier de Hainaut

  • Nom : Albert Ier de Bavière-Hainaut
  • Dates : 1337 †1404
  • Fonction : duc de Bavière-Straubing (1389), comte de Hainaut, Hollande et Zélande (1389)
  • Père : Louis IV de Bavière, duc de Bavière-Straubing et empereur du saint Empire
  • Mère : Marguerite d’Avesnes, comtesse de Hainaut, Hollande et Zélande
  • Épouse : 1) en 1357, Marguerite (1342 †1386), fille de Louis de Silésie-Liegnitz, duc de Brzeg ; 2) en 1394, Marguerite de Clèves (1375 † 1411), fille d’Adolphe III de La Mark, duc de Juliers
  • Enfants : Jeanne (1358 † 1386), épouse de Wenceslas, roide Bohême et roi des Romains ; Catherine (1361 † 1401), épouse de Guillaume VII, duc de Juliers et Gueldre ; Marguerite (1363 † 1423), épouse de Jean, duc de Bourgogne ; Guillaume IV (1365 † 1417), duc de Bavière-Straubing, comte de Hainaut, de Hollande et de Zélande ; Albert (1369 † 1397) ; Jeanne (1373 † 1410), épouse Albert IV de Habsourg, duc d’Autriche ; Jean III (1375 † 1425), évêque de Liège, duc de Bavière-Straubing. Illégitime : Willem de Bavière-Schagen
  • Armoirie : Ecartelé au 1 et 4 de Bavière (d’argent fuselé en bande d’azur) et au 2 et 3 contrécartelé de Hainaut-Hollande (au 1 et 4 d’or au lion de sable armée et lampassé de gueules, au 2 et 3 d’or au lion de gueules)
  • Ordre : Maître de l’Ordre de Saint-Antoine, chevalier de la Jarretière (1398)


Contacts

Université de Poitiers
15, rue de l'Hôtel Dieu
86034 POITIERS Cedex - France

Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
webmaster@univ-poitiers.fr

Abonnez-vous

Recevez en temps réel les dernières mises à jour de notre site en vous abonnant à un ou à plusieurs de nos flux RSS :

Informations légales

ISSN électronique :

Dernière mise à jour : 15 janvier 2018

Crédits & Mentions légales

Edité avec Lodel.

Administration du site (accès réservé)