Vous êtes ici : Accueil > Les familles > Maison de Bourbon-la... > Jacques II de Bourbo... > Couronne traversée p...

Couronne traversée par deux palmes

Une couronne royale traversée par deux palmes

Périodes : 1430, 1440

Aires géographiques : Naples, France

Personnage : Jacques II de Bourbon-la Marche

Famille : Bourbon-La Marche

Devise : couronne traversée par deux rameaux (piumai)

Dessin du grand sceau et contre sceau de Jacques de Bourbon-la Marche, roi de Naples dans Bouchot1 (Paris, BnF, Ms. Clairambault 640)

1Couronne royale traversée par deux palmes

2Cette devise, qui figure sur son sceau en qualité de roi de Naples, appartient sans doute au patrimoine emblématique des Bourbon. On la retrouve notamment liée à Marie de Bourbon, prieure de Poissy, associée au mot BELLE ET BONNE, et, sans doute, à Jean Ier de Bourbon.

3Mais cette devise est aussi à rapprocher de celle des rois de Naples même si l’itinéraire de cet emblème reste difficile à retracer. Si certains auteurs anciens, comme Beltrami, attribuent cette devise à Jean Galéas Visconti qui l’aurait reçu de l’empereur Wenceslas2, les auteurs contemporains s’accordent à dire que c’est seulement avec son fils Philippe-Marie qu’elle entre dans l’emblématique des Visconti. Selon différents auteurs toutefois, ce dernier l’aurait reçue d’Alphonse V d’Aragon en récompense de son aide apportée à l’occasion de la prise de Naples en 14423. De plus la couronne pourrait se rapporter à la dignité ducale acquise par Jean Galéas de Wenceslas en 1395. On notera encore qu’il y a pu avoir une confusion et que cette devise provient peut-être d’un souverain aragonais puisque Jean Ier (†1395) et Martin Ier d’Aragon (†1410) font usage d’une devise en forme de couronne double. Il ne semble pas d’ailleurs que cette figure apparaissent dans l’emblématique d’Alphonse V mais son compétiteur, Jacques II de Bourbon-La Marche (†1438), époux malheureux de Jeanne II de Naples, la fait pourtant figurer dans son sceau de roi de Naples.

4Jacques II de Bourbon-la Marche la concède à Palla Strozzi en 1415 lorsque celui-ci se rend à Naples pour renouveler l’hommage de la ville auprès de la reine Jeanne II avec deux autres bourgeois de Florence. Ils sont adoubés par Jacques de la Marche et Palla Strozzi rentre à Florence avec le titre de chevalier de l’éperon d’or4, la concession de la devise de la couronne et une concession d’armoiries, emblèmes qu’il fait représenter sur la façade de la sacristie de l’église de Santa Trinita de Florence (infra)

La devise de la couronne associée à une concession d’armoiries de Jacques de Bourbon-la Marche à Palla Strozzi. Florence, façade sud de la sacristie de Santa Trinita

Notes

1  « Recueil des principales maisons du royaume, distribuées suivant le projet et la table pour Mgr le duc de Bourgogne et Mgrs les ducs d'Anjou et de Berry. » — Généalogies des maisons royales et princières et de leurs ramifications, pièces originales, copies, dessins et aquarelles provenant de Gaignières. — Cf. H. BOUCHOT, Inventaire des dessins exécutés pour Roger de Gaignières..., t. III (Paris 1891), p. 395-423. X Copies de pièces, extraits, généalogies et dessins de monuments concernant les ducs de Bourbon (depuis Robert comte de Clermont), les comtes de Montpensier, de la Marche, et les comtes puis ducs de Vendôme, jusqu'à Antoine, roi de Navarre.

2  BELTRAMI, Il castelo di Milano, p. 722 et dans Divixia Vicecomitorum, p. 57

3  Voir CAMBIN G., Le rotelle milanesi, bottino della battaglia di Giornico 1478, stemmi, imprese, insegne, Fribourg, 198, p. 448, et MASPOLI C., « Arme e imprese visconte e sforzesche Ms. Trivulziano n°1390 », AHS, 1996, 2nde partie, , note 10, p. 152-153. Ces auteurs s’appuient sur l’œuvre de Pier Candido DECEMBRIO, Vita Phil. M. Vicecom, in RR II. SS., t. XX, cap. XXX, qui confirme que Philippe Marie portait cette devise sur ses étendards, et sur l’œuvre de Francesco CASTELLO, Compendium vitae Principum ed Ducum Mediolani, 1512, Ms. Ambros. N. 295 A, qui précise que Philippe Marie l’a reçue d’Alphonse d’Aragon en remerciement de l’aide apporté dans la prise de Naples : « dono recepit coronam cum palma et oliva decoratam, cum privilegio quod tam ipse quam futuri Mediolani duces possent has palmanu et olivam in summitate coronae ducalis portare ».

4  Walter I., Die Strozzi, Eine Familie im Florenz der Renaissance, Florence, 2011, p. 27

Pour citer cet article

Laurent Hablot (2017). "Couronne traversée par deux palmes". Devise - CESCM - Jacques II de Bourbon-la Marche | Maison de Bourbon-la Marche | Les familles.

[En ligne] Publié en ligne le 27 février 2017.

URL : http://base-devise.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=2402

Consulté le 22/06/2017.


Jacques II de Bourbon-la Marche

  • Nom : Jacques II de Bourbon-la Marche
  • Dates : 1370 †1438
  • Fonction : comte de la Marche de 1393 à 1435, comte de Castres de 1403 à 1453, roi de Naples de 1415 à 1419
  • Père : Jean I de Bourbon, comte de la marche et de Vendôme
  • Mère : Catherine, comtesse de Vendôme et de Castres
  • Épouse : 1), en 1406, Béatrice d’Evreux (1386 †1407), fille de Charles III de Navarre ; 2) en 1412, Marguerite de Blois-Bretagne (†1414) ; 3) en 1414, Jeanne II d’Anjou-Hongrie () reine de Naples (séparés en 1419
  • Enfants : du premier mariage : Eléonore (1407 †1471), épouse de Bernard d’Armagnac, comte de Pardiac
  • Armoirie : de Bourbon (d’azur semé de lis d’or à la bande de gueules brochant) la bande chargée de trois lionceaux passant d’argent (Bourbon-La Marche)


Contacts

Université de Poitiers
15, rue de l'Hôtel Dieu
86034 POITIERS Cedex - France

Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
webmaster@univ-poitiers.fr

Abonnez-vous

Recevez en temps réel les dernières mises à jour de notre site en vous abonnant à un ou à plusieurs de nos flux RSS :

Informations légales

ISSN électronique :

Dernière mise à jour : 27 février 2017

Crédits & Mentions légales

Edité avec Lodel.

Administration du site (accès réservé)