Vous êtes ici : Accueil > Les familles > Maison de Portugal > Manuel Ier de Portug... > sphère armillaire

sphère armillaire

Une sphère armillaire associée au mot SPERA MUNDI

Périodes : 1490, 1500, 1510, 1520, 1530

Aire géographique : Portugal

Personnage : Manuel Ier de Portugal

Familles : Avis, Portugal

Devise : sphère armillaire

Monogramme : M

Couleur : rouge/blanc

Mot emblématique : SPERA MUNDI

Image1

Détail d’un livre de chœur peint pour Manuel Ier avec sa devise, son mot et ses couleurs. Vienne, Osterreichische Nationalbibliothek, Cod. 1783, fol. 2., vers 1500

1Une sphère armillaire dorée centrées sur un orbe vert et entourée d’un anneau bleu, associée au mot SPERA MUNDI1

2 Cette devise se retrouve un peu partout au Portugal et Outre-mer, sur des églises, des couvents, des palais, des piloris, des manuscrits2, etc. Il s’agit assurément de la devise la plus représentée au Portugal et dans ses possessions. Elle figure notamment en abondance dans le décor du monastère de Jod Jeronimos de Lisbonne. Cette devise reprise par son fils Jean III et devient une devise héréditaire dans la maison d’Avis3, un emblème général des possessions d’outre-mer, les armes de l’État du Brésil (Estado do Brasil), puis celles du royaume du Brésil intégrées dans celles du Royaume-Uni de Portugal, Brésil et Algarves créé par Jean VI en 1815, enfin une sorte de devise nationale qui, comme telle, continue à figurer dans les armoiries et le drapeau de la République  Portugaise4.  

3Selon M. de Seixas, la devise de la sphère armillaire fut conçue par Jean II et attribuée à Manuel tout de suite après l’assassinat de son frère aîné Diogo, duc de Viseu en 1493. La sphère armillaire, qui connut un succès extraordinaire et devint l’emblème des possessions d’outremer avant de former les armoiries du royaume du Brésil, doit être, selon cet auteur, analysée en relation avec les autres devises de la dynastie d’Avis, en particulier celles du couple Jean II – Leonor (voir ces devises). Elle évoque bien sûr la politique d’expansion outre-mer encouragée par la dynastie mais dans un perspective chrétienne et eschatologique.

4La sphère armillaire connaît d’innombrables mises en formes encore visibles sur nombre de monuments portugais tels que la Torre de Belem, le décor sculpté du monastère de Batalha ou celui de Tomar.

Quelques figurations de la sphère armillaire dans le couvent de Tomar et l’église du village

Image2

5Image3Image4

6Image5

Bibliographie

METELO de Seixas M. etGalvão-Telles J. B., “A pedra de armas do paço dos alcaides-mores de Óbidos: uma memória heráldica”, in Actas do II Congresso Internacional Casa Nobre – Um património para o futuro, Arcos de Valdevez, Câmara Municipal de Arcos de Valdevez, 2011, p.

Avelar H. de et Ferros L. , « As Empresas dos Príncipes da Casa de Avis », Os Descobrimentos Portugueses e a Europa do Renascimento. «O Homem e a Hora são um só». A Dinastia de Avis, Lisbonne, Presidência do Conselho de Ministros, 1983, p. 227-245.

METELO de Seixas M. etGalvão-Telles J. B., « As insígnias do pelourinho de Óbidos. Subsídios para a compreensão da emblemática da rainha D. Leonor », Varela A. éd., Casa Perfeitíssima. 500 Anos da fundação do Mosteiro da Madre de Deus, Lisbonne, Museu Nacional do Azulejo, 2009, p. 23-38.

METELO de SEIXAS M., « Art et héraldique au service de la représentation du pouvoir sous Jean II de Portugal (1481- 1495) », Actes du colloque de Pise-Florence, Arme segreta, dir. M. Donato et alii, à paraître.

METELO deSeixas M., « As armas e a empresa do rei D. João II. Subsídios para o estudo da heráldica e da emblemática nas artes decorativas portuguesas »,  Mayer Godinho Mendonça I. etCorreia A. P. éd., As Artes Decorativas e a Expansão Portuguesa. Imaginário e Viagem. Lisbonne, Fundação Ricardo Espírito Santo Silva / Centro Cultural e Científico de Macau / Escola Superior de Artes Decorativas, 2010, p. 46-82.Référence bibliographique

Notes

1  Avelar H. de et Ferros L. , « As Empresas dos Príncipes da Casa de Avis », Os Descobrimentos Portugueses e a Europa do Renascimento. «O Homem e a Hora são um só». A Dinastia de Avis, Lisbonne, Presidência do Conselho de Ministros, 1983, p. 235.

2  Voir par exemple le livre de chœur peint pour Manuel Ier (Vienne, Osterreichische Nationalbibliothek, Cod. 1783, fol. 2., vers 1500), voir aussi l’extraordinaire collection de manuscrits enluminés de la Leitura Nova, conservés à la Torre do Tombo. Voir DESWARTE-ROSA, Sylvie, “A mais homrrada cousa de similhante calydade que em parte alguma do mundo se posa ver”, in Leitura Nova de D. Manuel I (introduções de Maria José Bigotte Chorão e Sylvie Deswarte-Rosa), Lisboa: Edições Inapa, 1997, pp. 19-92

3  Ibid., p. 235.

4   Voir METELO de SEIXAS M., “El simbolismo del territorio en la heráldica regia portuguesa. En torno a las armas del Reino Unido de Portugal, Brasil y Algarves”,Emblemata. Revista Aragonesa de Emblemática, vol. XVI, 2010, pp. 285-330.

Pour citer cet article

(2013). "Sphère armillaire". Devise - CESCM - Les familles | Maison de Portugal | Manuel Ier de Portugal.

[En ligne] Publié en ligne le 12 septembre 2013.

URL : http://base-devise.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=420

Consulté le 24/05/2018.


Manuel Ier de Portugal

  • Nom : Manuel Ier de Portugal
  • Dates : 1469 †1521
  • Fonction : roi de Portugal en 1495
  • Père : Ferdinand de Portugal, duc de Viseu
  • Mère : Béatrice de Portugal
  • Épouse : 1) en 1497 Isabelle (1470 †1498), fille de Ferdinand V, roi de Castille et d’Aragon, veuve d’Alphonse de Portugal, fils de Jean II, roi de Portugal. 2) en 1500, Marie (1482 †1517), fille de Ferdinand V, roi de Castille et d’Aragon (sœur de sa première épouse). 3) en 1519, Eléonore (1498 †1558), fille de Philippe Ier, roi d’Espagne (sa nièce).
  • Enfants : du mariage avec Isabelle d’Aragon : Michel (1498 †1500) du mariage avec Marie d’Aragon : Jean III, roi de Portugal ; Isabelle (1503 †1539), épouse de l’empereur Charles Quint ; Béatrice (1504 †1538), épouse de Charles III de Savoie ; Louis (1506 †1555), 5e duc de Beja ; Ferdinand (1507 †1534), duc de Guarda ; Alphonse (1509 †1540), cardinal ; Henri Ier, cardinal et roi de Portugal ; Antoine (†1516), Edouard (1515 †1540), 4e duc de Guimaresdu mariage avec Eléonore de Habsbourg : Charles (1520 †1521) ; Marie (1521 †1577)
  • Armoirie : D’argent chargé à cinq écussons d’azur posés en croix chargés de cinq besants d’argent, à la bordure de Castille (de gueules chargée de châteaux d’or)
  • Ordre : Mmebre de l’ordre de la Jarretière


Contacts

Université de Poitiers
15, rue de l'Hôtel Dieu
86034 POITIERS Cedex - France

Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
webmaster@univ-poitiers.fr

Abonnez-vous

Recevez en temps réel les dernières mises à jour de notre site en vous abonnant à un ou à plusieurs de nos flux RSS :

Informations légales

ISSN électronique :

Dernière mise à jour : 15 janvier 2018

Crédits & Mentions légales

Edité avec Lodel.

Administration du site (accès réservé)