Vous êtes ici : Accueil > Les familles > Maison de Portugal > Jean II de Portugal > palmier

palmier

Un palmier florissant ou une palme parfois associés au mot IVSTVS VT PALMA FLOREBIT

Périodes : 1460, 1470, 1480, 1490, 1500

Aire géographique : Portugal

Personnage : Jean II de Portugal

Familles : Avis, Portugal

Devise : palmier

Couleur : vert/violet

Mot emblématique : IUSTUS UT PALMA FLOREBIT

Image1

La devise du palmier associée à celle du pélican et au mot IUSTUS UT PALMA FLOREBIT interprétée par l’atelier Della Robia vers 1495

1v. 1480 ?-†1495

2Un palmier (arbre, palmes et fruits) ou un rameau de palme, associé au mot IVSTUS VT PALMA FLOREBIT

3La devise du palmier est attestée dans l’enluminure du Livro dos Copos de 14821: on remarquera que Jean II est placé sous un palmier, dont le tronc est formé par l’épée tenue par le roi ; les feuilles et les fruits du palmier forment une espèce de dais qui surplombe la lettre O, dans laquelle est inscrit le nom de Dieu de l’invocation initiale du document (« em nome de deos »). Le même végétal se retrouve aussi sur l’anneau sigillaire du roi  : celui-ci y est représenté vêtu d’une toge et couronné, tenant en sa main droite un soleil et en sa main gauche un rameau de palme. Quant au mot, on le retrouve sur l’une des monnaies émises en 1485, le justo : une légende identique encadre l’image du roi en majesté, associant donc la dignité ou l’office royal à l’exercice suprême de la justice. Cette emblématique, associée à la devise du pélican, figure également sur le superbe médaillon Della Robbia commandé par la reine-veuve Leonor pour l’église de la Mère de Dieu, à Lisbonne : le nid est posé sur un palmier fleuri et fruité auquel est attachée une phylactère portant la légende «ivstvs . vt. palma . florebit . et».

4Comme l’a démontré Miguel de Seixas, la figure du palmier fonctionne en association avec celle du pélican associées à leurs deux mots. Ces deux éléments sont commentés dans un ouvrage consultable par Jean II et son conseil, le Livro das Aves (livre des oiseaux)2. Ce texte, est très prolixe sur le palmier dont la riche symbolique est bien connue par ailleurs3 :

  • Sur le thème « Je multiplierai mes jours, comme le palmier » (Job 29, 18), l’auteur trace un parallèle entre le palmier qui pousse toujours droit, tous les jours, et le juste, qui par sa maintenance du droit chemin peut obtenir le Royaume des Cieux 4;

  • Sur « Ta stature ressemble à celle du palmier »(Cantique des Cantiques, 7, 7), il commente que la stature du juste ressemble au palmier : petit et humble en soi, grand et sublime au devant de Dieu, concluant que « ce palmier auquel ressemble le juste, c’est le Christ »5;

  • Sur « Le juste fleurira comme le palmier », il met en relation le juste avec les trois vertus théologales, car celui-ci « s’enracine dans la foi, croît dans l’espérance, se fortifie par la charité »6;

  • Finalement, sur « Je grimperai sur le palmier et je cueillerai ses fruits » (Cantique des Cantiques, 7, 8), il commente que le palmier représente le chemin difficile mais qui est aussi le seul qui conduit au Salut; dans ce sens, « le palmier est le Christ, fruit du Salut »; puis il insiste : « L’espoir du Salut est dans le bois de la croix […] La palme orne la main du vainqueur, et le juste, procédant selon le bien, a dans sa main la palme de la victoire »7.

5Ainsi, le Livro das Aves nous fournit de façon évidente toutes les clés pour une compréhension des divers éléments de la devise de Jean II. Il nous permet de comprendre les liens qui pouvaient alors être établis entre le pélican et le palmier comme symboles du chemin que le juste devait parcourir pour arriver au Christ. D’où le choix du mot « Por tva lei e por tva grei » : il ne peut y avoir de salut que par la loi du Christ et au sein de Son peuple. La notion de justice, essence même du pouvoir royal par délégation divine, est donc au centre de toute cette construction symbolique (Seixas).

6Cette devise du palmier est partagée par plusieurs princes contemporains.

Bibliographie

METELO de SEIXAS M., « Art et héraldique au service de la représentation du pouvoir sous Jean II de Portugal (1481- 1495) », Actes du colloque de Pise-Florence, Arme segreta, dir. M. Donato et alii, à paraître.

METELO deSeixas M., « As armas e a empresa do rei D. João II. Subsídios para o estudo da heráldica e da emblemática nas artes decorativas portuguesas »,  Mayer Godinho Mendonça I. et Correia A. P. éd., As Artes Decorativas e a Expansão Portuguesa. Imaginário e Viagem. Lisbonne, Fundação Ricardo Espírito Santo Silva / Centro Cultural e Científico de Macau / Escola Superior de Artes Decorativas, 2010, p. 46-82.

Notes

1  Ce document est le livre de procès-verbal de la première assemblée de Cortes de ce règne, convoquée en 1482, et qui se constitua comme instrument de renforcement du pouvoir royal vis-à-vis des grands seigneurs ecclésiastiques et laïcs : Livro das cortes primeiras feitas per ho muy alto e muy poderoso Senhor El rey Dom Joham segundo per graça de Deus Rey de Portugal e dos Algarves d’aquem e d’alem mar em Africa, Arquivo Nacional da Torre do Tombo, Cortes, m. 3, n.º 5. Cf. Luzes e Sombras em D. João II…, p. 21 (n.º 8).

2  Livro das Aves (édition de Maria Isabel Rebelo Gonçalves), Lisboa: Edições Colibri, 1999, p. 32.

3  Voir à ce sujet CORDONNIER R. et  VAN DEN ABEELE B., « Un palmier, sept fleurs et sept oiseaux : La 'Palma Contemplationis' et ses témoins illustrés », Reinardus, Yearbook of the International Reynard Society, 2010-2011, 23, p. 65-103.

4  Ibidem, p. 85 (cap. XXIII).

5  Ibidem, p. 85-87 (cap. XXIV).

6  Ibidem, p. 85-87 (cap. XXIV).

7  Ibidem, p. 87 (cap. XXV).

Pour citer cet article

(2013). "Palmier". Devise - CESCM - Maison de Portugal | Les familles | Jean II de Portugal.

[En ligne] Publié en ligne le 14 mars 2013.

URL : http://base-devise.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=753

Consulté le 26/04/2019.


Jean II de Portugal

  • Nom : Jean II de Portugal
  • Dates : 1455 †1495
  • Fonction : roi de Portugal
  • Père : Alphonse V, roi de Portugal
  • Mère : Isabelle de Portugal
  • Épouse : en 1471, Eléonore (1458 †1525), fille de Ferdinand de Portugal, duc de Viseu
  • Enfants : Alphonse (1475 †1491) ; Jean de Portugal (†1483) ; Georges de Lancastre (1481 †1550), duc de Coïmbra
  • Armoirie : D’argent chargé à cinq écussons d’azur posés en croix chargés de cinq besants d’argent, à la bordure de Castille (de gueules chargée de châteaux d’or) les pointes de la croix d’Aviz (une croix fleurdelisée de sinople) brochant Après 1485, Jean II supprime la croix d’Avis des armes royales et redresse les quinois : D’argent chargé à cinq écussons d’azur posés en croix chargés de cinq besants d’argent, à la bordure de Castille (de gueules chargée de châteaux d’or)
  • Ordre : Chevalier de la Jarretière en 1482


Contacts

Université de Poitiers
15, rue de l'Hôtel Dieu
86034 POITIERS Cedex - France

Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
webmaster@univ-poitiers.fr

Abonnez-vous

Recevez en temps réel les dernières mises à jour de notre site en vous abonnant à un ou à plusieurs de nos flux RSS :

Informations légales

ISSN électronique :

Dernière mise à jour : 15 janvier 2018

Crédits & Mentions légales

Edité avec Lodel.

Administration du site (accès réservé)