Vous êtes ici : Accueil > Les familles > Maison de Castille > Henri III de Castill... > cordelière

cordelière

Une cordelière ou cordon de Saint-François (cordon de San Francisco)

Périodes : 1390, 1400, 1410

Aire géographique : Espagne-Castille

Personnage : Henri III de Castille

Famille : Castille-Trastamare

Devise : cordelière

11394 1406†

2Une cordelière ou cordon de Saint-François (cordon de San Francisco)

3Comme son prédécesseur Jean Ier, Henri III complète la devise de la Bande, signe de la dimension chevaleresque du pouvoir royal, par une devise plus personnelle : la cordelière de saint François. Cette devise est instituée le 8 septembre 1394, à l’occasion de la fête de saint François coïncidant avec l’anniversaire du roi. Ce choix répond à une dévotion personnelle mais aussi à la dynamique spirituelle d’inspiration franciscaine impulsée par Jean Ier avec notamment l’ordre du Saint-Esprit. Comme le souligne Alvaro de Cordova Miralles1, cette cordelière, pensée comme une emprise, inscrit le souverain dans une dimension mystique et christologique. Plusieurs autres souverains s’associeront par l’intermédiaire de cette devise à la spiritualité franciscaine à l’instar d’Alphonse V de Portugal, de François Ier de Bretagne, d’Anne de Bretagne, de François Ier de France. A. de Cordova suggère même de voir dans cette similitude emblématique un témoignage des relations entre la Castille et la Bretagne au début du XVe siècle. Il semblerait, selon plusieurs témoignages2, que le roi l’ait fait figurer autour de ses armes même si aucun témoignage iconographique n’a été conservé, à l’exception peut-être du décor du monastère royal de Ségovie. Cependant l’influence des pratiques héraldiques anglaises, relayées par la reine qui porte en effet la Jarretière semée de S autour de son écu sur son sceau, pourrait avoir produit ce type de figuration.

4 Cette devise est partagée sous la forme d’un collier dont la matérialité est attestée par les sources textuelles et iconographiques. Ainsi, en 1410, le testament de Gomez Manrique (†1411) mentionne « un collar de San Francisco, de plata, que me dio el Rey, que pesa cinco onças a media » et « otro collar de oro de San Francisco… ». Ce collier se retrouve sur la tombe de Juan Fernandez de Velasco (†1418), tuteur d’Henri III et grand chambellan, au couvent Saint-Claire de Médina de Pomar. Plusieurs colliers de Saint-François d’orfèvrerie figurent encore dans les inventaires royaux de la fin du Moyen Age et du début de l’époque moderne qui laissent entendre que l’ordre s’est maintenu après le règne d’Henri III. Celui-ci créée d’ailleurs, à l’imitation de son père, une charge de alférez mayor del pendón de la divisa del cordón, attribuée à Juan Álvarez Osorio (†1417) et reprise par son fils Pedro Álvarez Osorio († 1462). L’octroi de cette charge est peut-être liée à l’ornementation des demeures de ses titulaires et à l’existence des plusieurs fondations royales dites casas del cordón. Ce motif reste d’ailleurs en usage dans le vocabulaire décoratif monumental chez plusieurs descendants d’Henri III.

5En 1410, une législation réglementant l’utilisation indue des devises mentionne le cordon de Saint-François parmi les devises de la Bande, du collier de l’Ecaille, de la devise de la reine et du collier de la Jarre.3.  

Les devises du cordon de Saint-François et du collier de l’Ecaille au cou de Juan Fernandez de Velasco (†1418), tuteur d’Henri III et grand chambellan, au couvent Saint-Claire de Médina de Pomar

Image1

Bibliographie

Olivera Serrano C., “ La Península bajo los primeros Trastámara (1350-1406)”, e-Humanista. Journal of Iberian Studies. Peer-reviewed electronic journal, 10 (2008), pp. 1-30.

Suárez Fernández L., Monarquía hispana y revolución Trastámara, Madrid, 1994.

Valdeón Baruque J., Los Trastámara. El triunfo de una dinastía bastarda, Madrid, 2001.

de Córdova Miralles Á. F., « Bajo el signo de Aljubarrota:la parábola emblemática y caballeresca de Juan I de Castilla (1379-90) » (à paraître)

de Córdova Miralles Á. F., « El cordon y la pina. Signos regios e innovación emblematica en tiempos de Enrique III y Catalina de Lancaster (1390-1418) (à paraître).

BOULTON d’A. J. D., The Knights in the Crown: The Monarchical Orders of Knighthood in Late Medieval Europe, 1326–1520, 2nde ed., St. Martin’s, 2000.

Menéndez Pidal F., Heraldica de la Casa real de leon y de Castilla (siglo XII-XVI), Madrid, 2011, p. 293 et suiv.

Notes

1  de Córdova Miralles Á. F., « El cordon y la pina. Signos regios e innovación emblematica en tiempos de Enrique III y Catalina de Lancaster (1390-1418) (à paraître).

2  “Rex iste fuit devotissimus S. Francisco, adeo ut arma Regia chordis Fratrum Minorum circumdaret”; Wadding, L., Annales Minorum…, vol. IX, año 1407, p. 317 ; frère Alonso de Espina –confesseur et important ecclesiastique de la corte d’Enrique IV– précise dan son Fortaletium fidei (c. 1458-1460) que le troisième Trastamare entourait ses armes du cordon de saint François,Cornejo, Cronica seráfica, Madrid, 1668, p. 315. Cités dans CORDOVA, « El Cordon y la pina… »,

3 Torres Fontes, J., Don Fernando de Antequera y la romántica caballeresca, “Miscelánea medieval murciana”, 5 (1980), pp. 118-120.

Pour citer cet article

(2013). "Cordelière". Devise - CESCM - Les familles | Maison de Castille | Henri III de Castille.

[En ligne] Publié en ligne le 20 mars 2013.

URL : http://base-devise.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=868

Consulté le 23/09/2019.


Henri III de Castille

  • Nom : Henri III de Castille
  • Dates : 1379 †1406
  • Fonction : Roi de Castille et Léon de 1390 à 1406
  • Père : Jean Ier, roi de Castille
  • Mère : Eléonore d’Aragon
  • Épouse : en 1393, Catherine de Lancastre (1373 †1418), fille de Jean de Gand, duc de Lancastre
  • Enfants : Marie (1401 †1458), épouse d’Alphonse V d’Aragon ; Catherine (1403 †1439), épouse d’Henri d’Aragon, duc de Villena ; Jean II (1405 †1454), roi de Castille
  • Armoirie : Ecartelé un 1 et 4 de gueules  au château d’or (Castille) au 2 et 3 d’argent au lion de pourpre (Léon) ; Cimier : un griffon issant d’or
  • Ordre : Ordre de la Bande, ordre du Cordon de Saint-François


Contacts

Université de Poitiers
15, rue de l'Hôtel Dieu
86034 POITIERS Cedex - France

Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
webmaster@univ-poitiers.fr

Abonnez-vous

Recevez en temps réel les dernières mises à jour de notre site en vous abonnant à un ou à plusieurs de nos flux RSS :

Informations légales

ISSN électronique :

Dernière mise à jour : 15 janvier 2018

Crédits & Mentions légales

Edité avec Lodel.

Administration du site (accès réservé)