Bande

Un écu chargé d’une bande engoulée

Périodes : 1450, 1460, 1470, 1480

Aire géographique : Espagne-Castille

Personnage : Henri IV de Castille

Famille : Castille-Trastamare

Devise : Bande engoulée

1Un écu chargé d’une bande engoulée

2En tant que prince des Asturies, le futur Henri IV utilise les armes avec la bande engoulée déjà mentionnées chez Jean II1. La Bande se retrouve notamment sur son sceau de 1439 et sur les monnaies des premières années de son règne. Cette devise, concédée à certains courtisans comme Miguel Lucas de Iranzo en 1455, est aussi mentionnée par deux sources étrangères : la première est le journal du chevalier errant allemand Georg von Ehingen qui, au cours de ses pérégrinations, passe plusieurs mois à combattre les Maures de Grenade en compagnie de Georg von Ramsyden puis se rend à la cour de Castille en 14572. Avant leur départ pour le Portugal, Henri IV leur donne ses ordres, l’ordre d’Espagne (le collier de l’Ecaille), la Bande de Castille et l’ordre de la Grenade. La seconde source est la patente conférant ces devises à Georg von Ehingen3.

Image1M. Boulton constate que la devise de la Bande semble avoir été abandonnée à l’issue de la guerre civile qui opposa les partisans de Jeanne, fille d’Henri IV et ceux de sa tante Isabelle la Catholique, épouse de Ferdinand II d’Aragon. Devenue reine, Isabelle abandonna les devises de son père reprises par son frère. Son époux distribuait son propre ordre de l’Etole et de la Jarre. Leur gendre, Philippe le Beau, duc de Bourgogne et roi d’Espagne et leur petit-fils Charles Ier, roi d’Espagne et empereur Romain Germanique, avaient hérité de la  maîtrise de l’ordre prestigieux de la Toison d’Or.

Bibliographie

Suárez Fernández L., Monarquía hispana y revolución Trastámara, Madrid, 1994.

Valdeón Baruque J., Los Trastámara. El triunfo de una dinastía bastarda, Madrid, 2001.

de Córdova Miralles Á. F., « Bajo el signo de Aljubarrota :la parábola emblemática y caballeresca de Juan I de Castilla (1379-90) » (à paraître)

de Córdova Miralles Á. F., « El cordon y la pina. Signos regios e innovación emblematica en tiempos de Enrique III y Catalina de Lancaster (1390-1418) (à paraître).

BOULTON d’A. J. D., The Knights in the Crown: The Monarchical Orders of Knighthood in Late Medieval Europe, 1326–1520, 2nde ed., St. Martin’s, 2000.

Menéndez Pidal F., Heraldica de la Casa real de leon y de Castilla (siglo XII-XVI), Madrid, 2011, p. 293 et suiv.

Pour citer cet article

(2013). "Bande". Devise - CESCM - Les familles | Maison de Castille | Henri IV de Castille.

[En ligne] Publié en ligne le 26 mars 2013.

URL : http://base-devise.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=904

Consulté le 19/08/2019.


Henri IV de Castille

  • Nom : Henri IV de Castille
  • Dates : 1425 †1474
  • Fonction : Prince des Asturies en 1425 ; Roi de Castille et de Léon de 1454 à 1474
  • Père : Jean II, roi de Castille
  • Mère : Marie d’Aragon
  • Épouse : En 1440, Blanche (1424 †1464), fille de Jean II, roi d’Aragon et de Navarre, divorcés en 1453 ; en 1455, Jeanne (1438 †1475), fille d’Edouard, roi de Portugal
  • Enfants : Du second mariage, Jeanne de Castille (1462 †1530), prétendante au trône de Castille, épouse de d’Alphonse V de Portugal
  • Armoirie : Ecartelé un 1 et 4 de gueules  au château d’or (Castille) au 2 et 3 d’argent au lion de pourpre (Léon) ; Cimier : un château sommé d’un lion issant d’or
  • Ordre : Ordre de la Bande, ordre de l’Ecaille


Contacts

Université de Poitiers
15, rue de l'Hôtel Dieu
86034 POITIERS Cedex - France

Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
webmaster@univ-poitiers.fr

Abonnez-vous

Recevez en temps réel les dernières mises à jour de notre site en vous abonnant à un ou à plusieurs de nos flux RSS :

Informations légales

ISSN électronique :

Dernière mise à jour : 15 janvier 2018

Crédits & Mentions légales

Edité avec Lodel.

Administration du site (accès réservé)